Chez Le Filles : Ce petit Café qui entretien nos liens sociaux

Au cœur de Marmande, niché sous les arches historiques de la place du Marché, le café “Chez Les Filles” est bien plus qu’un simple lieu où l’on savoure un bon café ou une Corsendonk fraîchement tirée. En succédant à Jacques Rinaudo, Chiara et Marion ont su le transformer avec subtilité ce café en un petit microcosme de culture et d’engagement social.

Des gérantes attentives et engagées

Qu’on se le dise ; dans notre monde, les femmes peuvent parfois se sentir vulnérables dans des espaces publics, en tout particulièrement ceux où l’on consomme de l’alcool. Alors la présence de gérantes féminines aussi attentives à la barre instaure un sentiment rare de sécurité et de protection. Plus qu’un simple rafraîchissement esthétique, ce sont les valeurs et l’engagement social des deux gestionnaires qui marquent les habitués. C’est bien cette combinaison qui donne à “Chez Les Filles” son atmosphère particulière. Dans un secteur où la concurrence demeure élevée, elles sont parvenu à créer une bulle de confiance et d’authenticité. Leur attributs le plus puissants ; une sensibilité accrue aux besoins et aux sentiments de leurs clients. Elles ont le don d’anticiper les attentes, de reconnaître les petits détails qui comptent, et de répondre de manière proactive. Ce qui permet de créer une expérience client plus riche, plus personnelle.

Femmes d’affaires, et femmes d’impact !

Ce qui frappe immédiatement, c’est l’incroyable attention de Chiara et Marion à tout ce qui se passe dans leur établissement. On pourrait dire qu’elles ont un genre de sixième sens. On comprend très rapidement qu’elles ne sont pas que des gestionnaires ; elles sont les yeux, les oreilles et le cœur battant du lieu. Avec une main ferme mais bienveillante, elles gèrent leur bar, interagissent avec les clients et retiennent facilement leurs prénoms et leur préférences, et s’impliquent dans les initiatives communautaires en cherchant à créer de la valeur dans le tissus économique local. Elles nous montre, en particulier à nous les jeunes femmes, que le succès est possible même dans un contexte régional difficile et un secteur ou les nanas sont bien rarement sans pression (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots). Par ailleurs, Chiara et Marion font preuve d’une transparence rare dans le monde des affaires. Lorsqu’on leur pose une question sur leur entreprise, elles ne se cachent pas derrière des réponses évasives. Elles partagent ouvertement, offrant ainsi une vision précieuse des coulisses de l’économie local. C’est de l’or, pour une petite curieuse comme moi !

Conclusion

Dans un contexte local marqué par la dévitalisation et les disparités, leur café est une petite étoile qui rayonne en modèle d’entrepreneuriat féminin audacieux, montrant qu’avec passion et détermination, on peut générer un impact bien au-delà des portes de son établissement.Au delà du services et des bon produits, “Chez Les Filles” est rapidement devenu un acteur culturel du centre-ville de Marmande. Que ce soit par les cours de langage des signes, et les concert réguliers sur la Place du Marché pendant la saison estivale, et plus récemment l’exposition de l’artiste Robert Carmona, “Chez Les Filles” ne se contente pas d’accueillir ses clients ; il les invite à participer, à échanger, à s’engager. Le Bar devient ainsi un espace où le lien social se tisse et se renforce. Un rappel que dans notre monde effréné, la magie demeure dans les interactions humaines autour d’un verre ou d’une tasse de café

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Catégories